Archives pour la catégorie Artiste


123456...51

GOLDMAN…Seul…

-

il marche seul…

-

jjgoldman

-

-

Comme un bateau dérive
Sans but et sans mobile
Je marche dans la ville
Tout seul et anonyme
La ville et ses pièges
Ce sont mes privilèges
Je suis riche de ça
Mais ça ne s´achète pas
Et j´m´en fous, j´m´en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J´m´enfuis, j´oublie
Je m´offre une parenthèse, un sursis

Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit me pardonne,
je marche seul

En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent,
je marche seul

Acteur et voyeur

Se rencontrer, séduire
Quand la nuit fait des siennes
Promettre sans le dire
Juste des yeux qui traînent

Oh, quand la vie s´obstine
En ces heures assassines
Je suis riche de ça
Mais ça ne s´achète pas

Et j´m´en fous, j´m´en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J´m´enfuis, j´oublie
Je m´offre une parenthèse, un sursis

Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit ma pardonne,
je marche seul

En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent,
je marche seul

Acteur et voyeur

Je marche seul
Quand ma vie déraisonne
Quand l´envie m´abandonne
Je marche seul
Pour me noyer d´ailleurs
Je marche seul…

-

-

-

gifmusiqueportee

-

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Votre solitude soit positive

-

-

-

gifbonnesoiréeange

-

-

-

PRUNES, confitures et…

-

maison ou  tartes

-

prunes

-

-

Pour notre santé,
il faudrait manger 5 fruits et légumes par jour.
D’accord…mais ils sont très chers voire inabordables pour les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté.
Heureux qui a quelques vieux pruniers…ou peut acheter des fruits trop mûrs cédés à faible prix.

Une occasion alors de prévoir pour l’hiver
et de faire des confitures

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Les tartes sont font aussi le bonheur des gourmands…

*

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Travailler pour des prunes ?

*

-

Depuis le XIIIe siècle, une ‘prune’ pouvait aussi être :
- Un coup (« il s’est pris une prune, un pruneau ») ;
- De la chance (une bonne aubaine) ou de la malchance (un coup du sorrt), selon le cas ;
- Quelque chose sans aucune valeur (« ne pas valoir prune » voulait dire « ne rien valoir » et « ne preisier/prisier une prune », c’était « n’avoir aucune estime pour quelqu’un »).

Aux premières croisades, au XIIe siècle,
une histoire raconte que, de la seconde qui fut un échec, les Croisés, vers 1150, ramenèrent des pieds de pruniers de Damas dont ils avaient pu se régaler des fruits sur place.
Le roi au compte-rendu de leur expédition,  très en colère se serait écrié :

« Ne me dites pas que vous êtes allés là-bas uniquement pour des prunes ! »,
sous-entendant « pour rien ».

L’entourage du roi puis le peuple aurait alors diffusé dans le pays ce sens très particulier de la ‘prune’.

-

 -

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Pourtant soigner des pruniers est un travail
bien récompensé quand les fruits sont au rendez-vous…
J’en ai 4 de variétés différentes
plantés pour le bonheur de mes fils
aimant les fruits, les tartes, etc
mais je dois veiller sur l’appétit des oiseaux
(Aussi je pends des couvercles de boites de conserves grâce aux anneaux d’ouverture)

-

-

-

animationjardinagepotager

-

-

-

-

RAYNAUD Fer

-

Fernand Renaud

-

-

fernandraynaud

-

-

-

Né le 19 mai 1926 à Clermont-Ferrand
très apprécié des français dans les années 1950-1960,
cet homme de cabaret, auteurs de nombreux sketches à succès
vedette de nombreuses tournées internationales
est décédé lors d’un accident de la route le 28/9/1973

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Il reste dans la mémoire collective de plusieurs générations successives de Français,
avec ses sketches comme
Le 22 à Asnières
 Restons Français,

Le plombier
et ses chansons amusantes qui ont marqué son époque :

Et v’lan passe moi l’éponge,
Avec l’ami bidasse, L
Telle qu’elle est.

Certaines de ses expressions sont restées célèbres :
« Bourreau d’enfant », « Heu-reux ! », « Y a comme un défaut », « C’est étudié pour », « Ça eût payé », « Tiens ! Voilà l’hallebardier ! », « C’est l’plombier ! », « Allô ! Tonton ? Pourquoi tu tousses ? », « Ingénieur à Grenoble ».

Son comique peut incarner l’entrée de la France dans une certaine modernité

-

-

-

gifmdrchatongifmdrchatongifmdrchatongifmdrchatongifmdrchaton

-

-

Aimez-vous ?

-

-

-

étégifbonnesvacances

-

-

-

BACHELET…ailleurs ?

-

être d’ailleurs, ou ailleurs…

-

bachelet

-

-

Elle a de ces lumières au fond des yeux
Qui rendent aveugles ou amoureux
Elle a des gestes de parfum
Qui rendent bête ou rendent chien
Et si lointaine dans son cœur
Pour moi c´est sûr, elle est d´ailleurs

Elle a de ces manières de ne rien dire
Qui parlent au bout des souvenirs
Cette manière de traverser
Quand elle s´en va chez le boucher
Quand elle arrive à ma hauteur
Pour moi c´est sûr, elle est d´ailleurs

Et moi je suis tombé en esclavage
De ce sourire, de ce visage
Et je lui dis emmène moi
Et moi je suis prêt à tous les sillages
Vers d´autres lieux, d´autres rivages
Mais elle passe et ne répond pas
Les mots pour elle sont sans valeur
Pour moi c´est sûr, elle est d´ailleurs

Elle a de ces longues mains de dentellière
A damner l´âme d´un Werner
Cette silhouette vénitienne
Quand elle se penche à ses persiennes
Ce geste je le sais par cœur
Pour moi c´est sûr, elle est d´ailleurs

Et moi je suis tombé en esclavage
De ce sourire, de ce visage
Et je lui dis emmène moi
Et moi je suis prêt à tous les sillages
Vers d´autres lieux, d´autres rivages
Mais elle passe et ne répond pas
L´amour pour elle est sans valeur
Pour moi c´est sûr, elle est d´ailleurs

Et moi je suis tombé en esclavage
De ce sourire, de ce visage
Et je lui dis emmène moi
Et moi je suis prêt à tous les sillages
Vers d´autres lieux, d´autres rivages
Mais elle passe et ne répond pas..

-

-

gifmusiqueportee

-

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-Image de prévisualisation YouTube

-

-

Que votre ailleurs…soit parfois ici

Que son ailleurs…soit joli !

-

-

-

gifbonnesoiréeange

-

-

-

SOLEIL …bain

-

bain de soleil

-

giffemmetransat

-

-

-

Sans soleil…pas de vie sur Terre
Sans soleil, difficulté à fixer le calcium dans notre organisme
Sans soleil…moral en berne !

Alors bien préparer la saison estivale pour recharger les accus ?

-

-

Fabriquer son siège ?

*

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Bronzer sans danger ?

*

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Comment ne pas chanter notre astre favori ?

*

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Voilà des préparatifs utiles ?

N’oubliez pas de consommer les rayons
avec prudence mais chaque fois que possible.
J’ai remarqué que les étés
sans soleil, sans sieste avec lui
l’hiver était plus pénible…

Et Vous ?

-

-

-

giffilletransat

-

-

-

CORNICHONS

-

bon accompagnement ?

-

cornichon

-

-

Cette année j’ai décidé d’essayer de faire des conserves de cornichons.
Ce condiment accompagne bien des plats, est peu calorique.

Trois pieds sont déjà en place contre le mur ouest de la maison
où il est prévu qu’ils soient cultivés en hauteur,
grâce à des piquets reliés par un fil de fer solide.

Trois autres pieds sont dans des pots suspendus dans la véranda
qui vivra verra qu’elle est la meilleure solution.
(J’enrage de ne pouvoir mettre des photos sur mon blog…)

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

*

Image de prévisualisation YouTube

-

Ce fruit-légume très apprécié
a eu la gloire d’une chanson de Nino Ferrer

*

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Certains maltraitent ce  condiment ;
il devient une insulte : « Espèce de cornichon! »
pour désigner un être sot…
Comique que ce soit le nom donné aux jeunes élites en première année
à l’Ecole spéciale de St Cyr !

-

gifcornichon

-

Avez-vous déjà fait cette culture ?
Expérimenté des recettes de conserves ?

Bonne récolte !
si vous essayez dans un pot sur le balcon …

-

-

-

animation jardinageterrain

-

-

-

ROUMA…

-

Roumanoff

-

aroumanoff

-

-

L’été
ont se doit d’être gai(e)s
alors si on n’a pas de raison de l’être
quelques minutes on déserte
avec une pause thé/café
pour l’humoriste écouter…

-

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Alors…
ça va mieux ?

-

-

-

étégifbonnesvacances

-

-

-

-

MILLIARDS de dollars…

-

Mille milliards !

-

1000milliards

-

-

L’histoire ?

*

Un journaliste « grand reporter » reçoit un jour un coup de téléphone anonyme
accusant un industriel  d’avoir reçu un pot-de-vin pour céder à une société multinationale une usine française.
Son enquête confirme l’ accusation.

Il publie un article. Un scandale éclate.
Le lendemain on trouve le corps de l’industriel.
Suicide ou assassinat ?
Une organisation secrète  semble impliquée.
Sa vie se trouve en danger.

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Un film instructif sur un certain milieu d’affaires !
Un grand Verneuil

Des acteurs excellents
dont un Patrick Dewaere bouleversant

Ne trouvez-vous pas ?

-

-

-

bonweekend

-

-

SARDOU …Il

-

était là

-

michelsardou

-

-

Il était là, dans ce fauteuil,
Mon spectateur du premier jour,
Comme un père débordant d´orgueil
Pour celui qui prenait son tour.
 
Il était là, dans ce fauteuil,
Premier témoin de mes faux pas,
Le cœur tremblant comme une feuille,
Croyant que je ne savais pas.
Il était là, sur ma galère,
Lieutenant de la providence
M´envoyant des ondes légères
Comme le ciel de sa Provence.Il était là, dans ce fauteuil,
Qu´il a loué pour l´éternité
Pour m´applaudir du coin de l´œil
Et de temps en temps rigoler.

Petit, tu m´as fait bien plaisir :
Tu m´as rappelé ton grand-père.
Entre ses larmes et son sourire,
Il n´y avait pas de frontière.Il était là, dans ce fauteuil,
Quand j´ai fait ma première grimace,
Quand j´ai osé montrer ma gueule
Aux petits copains de ma classe,

Plein de pudeur et d´indulgence
Pour la violence de mes passions,
Pour cette belle intransigeance
Que suivraient tant de concessions.

Il était là, dans ce fauteuil,
Mon spectateur du premier jour,
Comme un père débordant d´orgueil
Pour celui qui prenait son tour,

Dans le halo du projecteur
Il vient s´installer tous les soirs
Comme tout autre spectateur,
Mais je suis le seul à le voir.

Petit, tu m´as fait bien plaisir :
Tu m´as rappelé ton grand-père
Entre ses larmes et son sourire
li n´y avait pas de frontière

Il était là dans ce fauteuil
Où mon fils aîné va s´asseoir
Quatre générations l´accueillent
Et il sait déjà qu´un beau soir

Je serai là dans ce fauteuil
Son spectateur du premier jour
Comme un père débordant d´orgueil
Pour celui qui prendra son tour

Petit tu me feras plaisir
Tu me rappelleras ton grand-père.
Entre ses larmes et son sourire,
Il n´y avait pas de frontière.

 -

-

gifmusiqueportee

-

-

Un des chanteurs préférés de mon benjamin
quand il était ado

*

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Qui ne connaît pas

au moins une de ses chansons ?

-

-

gifchanteur2

-

-

-

-

Le CID de

-

Corneille
(1637)

-

cid

-

-

L’histoire ?

*

Don Rodrigue et don Sanche, jeunes seigneurs de la cour de Fernand ou Ferdinand Ier, roi de Castille en 1033, sont épris tous deux de Dona Chimène, fille de D. Gomès, seigneur de la même cour. Rodrigue est préféré par Chimène ; D. Diègue, homme âgé et père de Rodrigue, doit demander à D. Gomès la main de sa fille pour son fils.

Mais le jour même le roi vient de choisir D. Diègue pour gouverneur de l’infant de Castille. D. Gomès prétendait à ce poste. Il est jeune, dans la force de l’âge, plein d’ardeur ; tandis que son rival, accablé d’années, ne pouvait invoquer que des services passés. Il se laisse aller contre D. Diègue à quelques paroles de jalousie.

Ce dernier cherche à le calmer, lui manifeste le désir d’unir leurs deux maisons, et lui demande pour Rodrigue la main de Chimène. D. Gomès refuse avec une modestie ironique, et revient sur la préférence que le roi a donnée à D. Diègue. Des paroles d’aigreur sont échangées, et D. Diègue en vient à dire à D. Gomès que s’il n’a pas été nommé gouverneur du prince, c’est qu’il n’était pas digne de ce haut emploi.

À ce mot, D. Gomès ne peut contenir sa colère, et donne un soufflet à D. Diègue.
Le vieillard outragé met les armes à la main pour venger son affront ; mais, accablé par l’âge, sa force le trahit, et il est désarmé.
Alors il a recours à son fils, et lui demande de le venger. D. Rodrigue, bien qu’adorant Chimène, comprend que son amour doit être sacrifié à l’honneur de son père ; il n’hésite pas : il va provoquer D. Gomès, et le tue dans un combat singulier.

Dès que Chimène apprend cette funeste nouvelle, elle renonce à son mariage pour ne plus songer qu’à obtenir justice contre Rodrigue. Elle vient la demander au roi, qui lui répond que sa demande sera délibérée en plein conseil.

-

-

Le Film ?

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Tirade célèbre ?

-

-

O rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras, qu’avec respect toute l’Espagne admire,
Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,
Tant de fois affermi le trône de son roi,
Trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ?
Ô cruel souvenir de ma gloire passée !
Œuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle dignité, fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d’où tombe mon honneur !
Faut-il de votre éclat voir triompher le Comte,
Et mourir sans vengeance, ou vivre dans la honte ?
Comte, sois de mon prince à présent gouverneur :
Ce haut rang n’admet point un homme sans honneur ;
Et ton jaloux orgueil, par cet affront insigne,
Malgré le choix du Roi, m’en a su rendre indigne.
Et toi, de mes exploits glorieux instrument,
Mais d’un corps tout de glace inutile ornement,
Fer, jadis tant à craindre et qui, dans cette offense,
M’as servi de parade, et non pas de défense,
Va, quitte désormais le dernier des humains,
Passe, pour me venger, en de meilleures mains.

-

-

-

affichecid

-

-

Agréable de relire, revoir
dégagé des révisions pour le Bac ?

-

-

coeurcoupde

-

-


123456...51

ENTREZ !

Vous lirez sur ce blog
des souvenirs
que l'actualité avive...
Puissent-ils
vous apporter quelque chose.

Auteur:

souvenirs19

Articles récents

Catégories

Sondage

REGRETS du passé ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

association

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

MAI


"C'est mon petit bouquet de fleurs
Mon petit muguet, mon porte-bonheur
Je l'ai cueilli pour la vie entière
Et je veux le porter à ma boutonnière.
Mon joli petit bouquet
Avec des yeux comme deux grands bleuets
Ce petit nom là lui va comme un gant
Car en la regardant je crois au printemps !"

Georges Guétary
Paroles: Jacques Plante

* *

CONTRE LA FAIM


ACTION CONTRE LA FAIM
ONG, née dans le contexte de la crise afghane en 1979,
fondée par un groupe d'intellectuels français.
(Françoise Giroud, Bernard-Henry Lévy, Marek Halter, Alfred Kastler (Prix Nobel de physique), Guy Sorman, Robert Sebbag, ainsi qu'un certain nombre de médecins, journalistes, écrivains.)
organisation se consacrant exclusivement au problème de la faim dans le sens le plus large.
Si vous pouvez, aidez...
N'oublions pas que toutes les 3/4 secondes un être humain meurt de faim !

Souvenir affectif

En vain le jour succède au jour,
Ils glissent sans laisser de trace ;
Dans mon âme rien ne t'efface,
Ô dernier songe de l'amour !

Je vois mes rapides années
S'accumuler derrière moi,
Comme le chêne autour de soi
Voit tomber ses feuilles fanées.

Mon front est blanchi par le temps ;
Mon sang refroidi coule à peine,
Semblable à cette onde qu'enchaîne
Le souffle glacé des autans.

Mais ta jeune et brillante image,
Que le regret vient embellir,
Dans mon sein ne saurait vieillir
Comme l'âme, elle n'a point d'âge.

Non, tu n'as pas quitté mes yeux ;
Et quand mon regard solitaire
Cessa de te voir sur la terre,
Soudain je te vis dans les cieux.


Lamartine
  • Album : CONSCIENCE
    <b>00000000000.jpg</b> <br />

SCHISTE ?… NON !




.../... Avec le gaz de schiste, le gaz est prisonnier dans la roche. Et pour l'extraire, il faut faire exploser la roche. C'est la technique dite de fracturation, qui se fait en injectant de l'eau sous très haute pression, additionnée de produits chimiques qui permettent d'ouvrir la roche.
C'est donc suite à ces fracturations que du gaz peut s'échapper de cette roche. Pour extraire du gaz de schiste, il faut faire des forages très rapprochés, tous les 200 à 500 mètres.

Pour l'instant, les éléments d'étude proviennent des Etats-Unis, mais aussi du Canada.

Aux Etats-Unis, notamment dans la région de Pennsylvanie, où ces gaz ont été exploités, et dans d'autres régions, on a vu à la fois des pollutions de nappes phréatiques par la technique de la fracturation, puisque les tuyaux de fracturation se sont lézardés, et l'eau sous très haute pression, chargée de produits chimiques et de gaz, s'est répandue dans les nappes phréatiques.

Il y a aujourd'hui, dans certaines communes des Etats-Unis, des milliers de personnes qui n'ont plus accès à l'eau potable.

Un des problèmes majeurs liés à cette pollution des nappes, c'est que les firmes pétrolières ont refusé de donner la liste des produits chimiques utilisés pour la fracturation au ministère de l'environnement des Etats-Unis, sous prétexte de brevet industriel. Ce qui pose évidemment des problèmes pour.../...

PETITION
http://8997.lapetition.be/


José Bové (Le Monde)

AMBITIONS ?

Toutes les ambitions
sont légitimes ;
excepté celles qui
s'élèvent sur les misères ou les crédulités des hommes.
J. CONRAD

Amour, folie aimable
Ambition, sottise sérieuse.

CHAMFORT


L'ambition
est le fumier de la gloire.

Pierre d'ARETIN


Les hommes
ont de grandes ambitions
mais de petits projets.

VAUVENARGUES


L'ambition de faire le bien
est la seule qui compte.

BADEN-POWELL

Click for Auch, France Forecast
août 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
association