Le CID de

-

Corneille
(1637)

-

cid

-

-

L’histoire ?

*

Don Rodrigue et don Sanche, jeunes seigneurs de la cour de Fernand ou Ferdinand Ier, roi de Castille en 1033, sont épris tous deux de Dona Chimène, fille de D. Gomès, seigneur de la même cour. Rodrigue est préféré par Chimène ; D. Diègue, homme âgé et père de Rodrigue, doit demander à D. Gomès la main de sa fille pour son fils.

Mais le jour même le roi vient de choisir D. Diègue pour gouverneur de l’infant de Castille. D. Gomès prétendait à ce poste. Il est jeune, dans la force de l’âge, plein d’ardeur ; tandis que son rival, accablé d’années, ne pouvait invoquer que des services passés. Il se laisse aller contre D. Diègue à quelques paroles de jalousie.

Ce dernier cherche à le calmer, lui manifeste le désir d’unir leurs deux maisons, et lui demande pour Rodrigue la main de Chimène. D. Gomès refuse avec une modestie ironique, et revient sur la préférence que le roi a donnée à D. Diègue. Des paroles d’aigreur sont échangées, et D. Diègue en vient à dire à D. Gomès que s’il n’a pas été nommé gouverneur du prince, c’est qu’il n’était pas digne de ce haut emploi.

À ce mot, D. Gomès ne peut contenir sa colère, et donne un soufflet à D. Diègue.
Le vieillard outragé met les armes à la main pour venger son affront ; mais, accablé par l’âge, sa force le trahit, et il est désarmé.
Alors il a recours à son fils, et lui demande de le venger. D. Rodrigue, bien qu’adorant Chimène, comprend que son amour doit être sacrifié à l’honneur de son père ; il n’hésite pas : il va provoquer D. Gomès, et le tue dans un combat singulier.

Dès que Chimène apprend cette funeste nouvelle, elle renonce à son mariage pour ne plus songer qu’à obtenir justice contre Rodrigue. Elle vient la demander au roi, qui lui répond que sa demande sera délibérée en plein conseil.

-

-

Le Film ?

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Tirade célèbre ?

-

-

O rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras, qu’avec respect toute l’Espagne admire,
Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,
Tant de fois affermi le trône de son roi,
Trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ?
Ô cruel souvenir de ma gloire passée !
Œuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle dignité, fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d’où tombe mon honneur !
Faut-il de votre éclat voir triompher le Comte,
Et mourir sans vengeance, ou vivre dans la honte ?
Comte, sois de mon prince à présent gouverneur :
Ce haut rang n’admet point un homme sans honneur ;
Et ton jaloux orgueil, par cet affront insigne,
Malgré le choix du Roi, m’en a su rendre indigne.
Et toi, de mes exploits glorieux instrument,
Mais d’un corps tout de glace inutile ornement,
Fer, jadis tant à craindre et qui, dans cette offense,
M’as servi de parade, et non pas de défense,
Va, quitte désormais le dernier des humains,
Passe, pour me venger, en de meilleures mains.

-

-

-

affichecid

-

-

Agréable de relire, revoir
dégagé des révisions pour le Bac ?

-

-

coeurcoupde

-

-

3 commentaires à “Le CID de”


  1. 0 francis02 3 juil 2014 à 13:03

    Le Cid ?
    étudié et réétudié !!!
    donc …je connais !
    bonne journée
    bisous

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

    Répondre

  2. 1 coline3 3 juil 2014 à 13:54

    Ce n’était pas cette tirade que j’ai apprise au lycée , mais qui ne connait pas « LE CID » parmi les gens de mon âge ??

    voici le début de la tirade qui reste toujours
    dans ma tête ( on a beau dire rien ne vaut d’apprendre par coeur pour se souvenir )

     » A moi comte, deux mots, connais-tu bien Don Diègue
    Sais-tu que ce vieillard fut la même vertu
    La vaillance et l’honneur de son temps, le sais-tu ??

    -Peut-être

    Cette ardeur que dans les yeux je porte
    Sais-tu que c’est son sang, le sais-tu ??

    - Que m’importe !

    A quatre pas d’ici je te le fais savoir

    - jeune présomptueux !

    Parle sans t’émouvoir, je suis jeune il est vrai mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années.

    ………………..  »

    Que de souvenirs….

    Bonne journée

    Coline

    Dernière publication sur  : du temps des cerises aux feuilles mortes

    Répondre

  3. 2 chasseurdimagesspirituelles 3 juil 2014 à 15:36

    Si précieux sont nos coups de coeur,oeuvrent-ils pour notre bonheur,
    très bonne après-midi Anne.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : L'art de son âme

    Répondre

Laisser un commentaire


ENTREZ !

Vous lirez sur ce blog
des souvenirs
que l'actualité avive...
Puissent-ils
vous apporter quelque chose.

Auteur:

souvenirs19

Articles récents

Catégories

Sondage

REGRETS du passé ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

association

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

MAI


"C'est mon petit bouquet de fleurs
Mon petit muguet, mon porte-bonheur
Je l'ai cueilli pour la vie entière
Et je veux le porter à ma boutonnière.
Mon joli petit bouquet
Avec des yeux comme deux grands bleuets
Ce petit nom là lui va comme un gant
Car en la regardant je crois au printemps !"

Georges Guétary
Paroles: Jacques Plante

* *

CONTRE LA FAIM


ACTION CONTRE LA FAIM
ONG, née dans le contexte de la crise afghane en 1979,
fondée par un groupe d'intellectuels français.
(Françoise Giroud, Bernard-Henry Lévy, Marek Halter, Alfred Kastler (Prix Nobel de physique), Guy Sorman, Robert Sebbag, ainsi qu'un certain nombre de médecins, journalistes, écrivains.)
organisation se consacrant exclusivement au problème de la faim dans le sens le plus large.
Si vous pouvez, aidez...
N'oublions pas que toutes les 3/4 secondes un être humain meurt de faim !

Souvenir affectif

En vain le jour succède au jour,
Ils glissent sans laisser de trace ;
Dans mon âme rien ne t'efface,
Ô dernier songe de l'amour !

Je vois mes rapides années
S'accumuler derrière moi,
Comme le chêne autour de soi
Voit tomber ses feuilles fanées.

Mon front est blanchi par le temps ;
Mon sang refroidi coule à peine,
Semblable à cette onde qu'enchaîne
Le souffle glacé des autans.

Mais ta jeune et brillante image,
Que le regret vient embellir,
Dans mon sein ne saurait vieillir
Comme l'âme, elle n'a point d'âge.

Non, tu n'as pas quitté mes yeux ;
Et quand mon regard solitaire
Cessa de te voir sur la terre,
Soudain je te vis dans les cieux.


Lamartine
  • Album : CONSCIENCE
    <b>00000000000.jpg</b> <br />

SCHISTE ?… NON !




.../... Avec le gaz de schiste, le gaz est prisonnier dans la roche. Et pour l'extraire, il faut faire exploser la roche. C'est la technique dite de fracturation, qui se fait en injectant de l'eau sous très haute pression, additionnée de produits chimiques qui permettent d'ouvrir la roche.
C'est donc suite à ces fracturations que du gaz peut s'échapper de cette roche. Pour extraire du gaz de schiste, il faut faire des forages très rapprochés, tous les 200 à 500 mètres.

Pour l'instant, les éléments d'étude proviennent des Etats-Unis, mais aussi du Canada.

Aux Etats-Unis, notamment dans la région de Pennsylvanie, où ces gaz ont été exploités, et dans d'autres régions, on a vu à la fois des pollutions de nappes phréatiques par la technique de la fracturation, puisque les tuyaux de fracturation se sont lézardés, et l'eau sous très haute pression, chargée de produits chimiques et de gaz, s'est répandue dans les nappes phréatiques.

Il y a aujourd'hui, dans certaines communes des Etats-Unis, des milliers de personnes qui n'ont plus accès à l'eau potable.

Un des problèmes majeurs liés à cette pollution des nappes, c'est que les firmes pétrolières ont refusé de donner la liste des produits chimiques utilisés pour la fracturation au ministère de l'environnement des Etats-Unis, sous prétexte de brevet industriel. Ce qui pose évidemment des problèmes pour.../...

PETITION
http://8997.lapetition.be/


José Bové (Le Monde)

AMBITIONS ?

Toutes les ambitions
sont légitimes ;
excepté celles qui
s'élèvent sur les misères ou les crédulités des hommes.
J. CONRAD

Amour, folie aimable
Ambition, sottise sérieuse.

CHAMFORT


L'ambition
est le fumier de la gloire.

Pierre d'ARETIN


Les hommes
ont de grandes ambitions
mais de petits projets.

VAUVENARGUES


L'ambition de faire le bien
est la seule qui compte.

BADEN-POWELL

Click for Auch, France Forecast
juillet 2014
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
association