• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Archives pour février 2013


123

Carême… PAIX?

-

Carême... PAIX? dans Artiste

« Le silence des armes »

-

-

…/…
Le ton montait.
Un étranger eût pu croire que les deux hommes allaient en venir aux mains, mais Jacques savait qu’il en était ainsi de leur amitié depuis des années.

Un pareil dialogue pouvait se prolonger jusqu’à la fin du repas, bondissant d’un sujet à l’autre et toujours agressif ou entrecoupé de petits rires narquois.
Jacques eût aimé les écouter encore sans se montrer. Il lui semblait soudain que c’était là un des visage de cette vie du village où le moindre petit fait prenait l’importance d’un évènement, parce qu’il en fallait très peu pour qu’une minute fit saillie sur la monotonie des jours.

C’était cela, la paix.
Cette paix qu’il avait oubliée ; cette paix dont il avait souhaité s’éloigner parce qu’elle lui paraissait sans relief.

Un moment, le mystère de la ville l’avait fasciné et c’est ce que son père n’avait pas admis.
C’est que le père connaissait le vide que dissimule le spectacle superficiel des grandes cités.

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Aujourd’hui, non seulement Jacques avait connu les villes, mais aussi la guerre.
Il savait le prix d’une minute de paix.
Il savait le prix de chacun de ces éléments insignifiants en apparence et qui constituent l’existence d’un village comme le sien.

La porte de l’épicerie s’ouvrit et, sans se retourner pour voir qui arrivait, Jacques entra dans la salle de café. Aussitôt la conversation s’arrêta et les deux hommes l’accueillirent avec des exclamations.

- Ah ! le voilà bien !
– Tu as tout de même posé la faux.
– Il paraît que tu t’y es mis sérieusement.
– Est-ce que tu sais encore faire ?

Jacques n’osa pas leur montrer ses mains. Ce n’était pas la peur de les entendre rire qui le retenait mais une espèce de pudeur…/…
(Bernard Clavel – Ed R. Laffont – page 127)

-

Image de prévisualisation YouTube

-

Quand les enfants d’Israël
et les enfants Palestiniens
quant tous les Peuples de la Terre
pourront-ils vivre ensemble décemment

en PAIX !

*

*

Pendant le Carême
les dirigeants se disant catholiques
devraient y penser lors de leurs méditations…
Chacun(e)
faire la paix avec les autres et en soi-même

*

*

aaaaaaaaaaaaaaacendrecroixcoeur CAREME - Paix -

*

*


La CHAUVE-souris…?

-

Et je vis au-dessus de ma tête un point noir.

-

-

La CHAUVE-souris...? dans Dimanche aaaaaaaaaaaaaaaachauve-souris

…/…

Que veux-tu de moi, passant rapide ?
Je regarde, éperdu la matière stupide.
Homme, écoute ; je suis l’oiseau noir que trouva
Démorgorgon en Grèce et dans l’Inde Shiva.
Je contemple l’horreur de la sombre nature.
Homme, quel est le sens de l’affreuse aventure
Qu’on appelle univers ? Je le cherche et j’ai peur.
J’interroge ce bloc qui n’est qu’une vapeur ;
J’observe l’infini monstrueux, et je scrute
La taupe et le soleil, l’homme, l’arbre et la brute.
Je suis triste. O passant, comprends-tu ce mot : Rien !
Ce qu’on nomme le mal est peut-être le bien.
Quand un gouffre se comble, un autre puits se creuse.
Tourment, volupté, rire et clameur douloureuse,
Glux et reflus, le juste et l’injuste, le bon,
Le mauvais, blanc et noir, diamant et charbon,
Vrai, faux, pourpre et haillon , le carcan, l’auréole,
Jour et nuit, vie et mort, oui, non ; navette folle
Que pousse le hasard, tisserand de la nuit !
Connait-on ce qui sert, et sait-on ce qui nuit ?
Tout germe est un fléau, tout choc est un désastre ;
La comète, brûlot des mondes, détruit l’astre ;
Le même être est victime et bourreau tour à tour,
Et pour le mourcheron l’hirondelle est vauttour.
Les cailloux sont broyés par la bête de somme,
L’âne pait le chardon, l’homme dévore l’homme
…/…

*

aaaaaaaaaaaaaaaachauvesouris3 HUGO - Solitudines coeli - La Chauve-souris- poèsie - Quête spirituelle - Religion - Carême dans Ecrits

*

Tout se tient et s’embrasse et s’étreint pour se mordre ;
Un crime universel et monstrueux est l’ordre ;
Tout être boit un sang immense, ruisselant
De la création comme d’un vaste flanc.
On lutte, on frappe, on blesse, on saigne, on soufrfe, on pleure.
Tout ce que vous voyez est larve ; tout vous leurre,
Et tout rapidement fond dans l’ombre ; car tout
Tremble dans le mystère immense et se dissous…
…/…

*

aaaaaaaaaaaaaaaachauvesouris2 dans Education

*

L’oiseau noir s’arrêta, d’épouvante troublé,
Puis, sombre et frémissant, reprit :
Je suis allé
Jusqu’au fond de cette ombre, et je n’ai vu personne

…/…

Solitudines coeli

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaacielvide dans HUGO

-

-

-

Belle évocation de l’Athéisme ?

-

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaabougierose dans Religion

-

-

PRESIDENT ?…pour ?

-

pour « de faux »,  pour « rire » ?

par accident !

-

PRESIDENT ?...pour ? dans Artiste

-

-

La comédie

peut être un bon moyen

pour faire passer de graves messages…

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

N’est-ce pas votre avis ?

Pourtant un Président peu sérieux

ne favorise pas le rire chez ses concitoyen(ne)s !

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaagabinzoladieu Cinéma - comédie américaine dans FILMS

-

DIEU…existe-t-il ?

-

La quête ne peut pas avoir de conclusion

-

DIEU...existe-t-il ? dans Ecrits aaaaaaaaaaaaaaaagazamorts-300x162

-

tout au moins ici-bas

Comment croire

devant les horreurs commises par les hommes ?

-

-

Fraternité
 
J’ai oublié ton nom, ton visage, tes yeux,
Je sais pourtant que nous étions à deux
Pour tirer le rouleau qui écrasait les cendres,
Et que tu me parlais avec des mots très tendres
De ton pays lointain, d’avenir, de beauté !
J’ai oublié ta voix, ta langue et ton accent,
Compagne inconnue ; mais à travers le temps
Je sens me réchauffant ta main toujours présente
Quand il faisait si froid, quand, glissant sur la pente,
Nous poussions à deux un si lourd wagonnet.
J’ai oublié le jour, la semaine et l’année
Quant, à côté de moi, tu fus soudain nommée
Et que tu m’as quittée, allant vers ton destin !
Mais j’entendrai toujours en d’autres clairs matins,
Les coups de feu claquer et se répercuter.
J’ai oublié ta voix, ta prière et ton nom
Mais je sais que ta vie, ta vie dont tu fis don
À ta chère patrie et à l’humanité,
N’a pas été perdue et n’est pas effacée,
Qu’elle vit et revit dans la fraternité.
Lily Unden
(déportée à Ravensbrück)

-

 Dieu - Foi - HUGO - Poèsie - Solitudines Coeli - Religion - christianisme dans Education

-

Comment ne pas croire

quand on observe les beautés de la Nature ?

-

-

 dans HUGO

-

-

Victor Hugo, en 1856 a écrit un long poème sur les interrogations sur ce sujet métaphysique.
Prévu pour se diviser en 10 parties, il se sera pas terminé…
Chacun(e) pouvant imaginer les 2 conclusions possibles
d’ailleurs ce défaut d’achèvement n’est-il pas judicieux
le sujet, de par sa nature, restant éternellement ouvert ?

Pendant cette période je vous posterai 7 extraits des 7 phases réalisées.
(Athéisme, scepticisme, manichéisme, paganisme, mosaïsme, Christianisme, rationalisme)

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaabougierose dans Religion

-

CAREME ?…Charité

-
-

Charité préconisée !

-

CAREME ?...Charité dans Ecrits

-

-

Comme dans toutes les Religions,
le Christianisme prône, notamment, la Charité envers son prochain.

Celle-ci peut être financière
ou revêtir toutes autres formes d’aides ou dispositions envers les Autres.
Il faut la pratiquer tout au long de l’année,
mais la période de carême « recharge les accus » des perceptions et des préceptes à suivre…

-

aaaaaaaaaaaaaaacendrecroixcoeur Carême - Foi - Christianisme - Religion - dans Education

-

Sans relâche, depuis mille et huit cents années,
Sous tous les ciels, le long des routes étonnées
De ce passant ancien qui revenait toujours,
Ahasvérus marchait, la tête et les pieds lourds.
L’antique lassitude écrasait ce pauvre homme ;
Et, tandis que, sans halte et sans espoir de somme,
Il se traînait comme un blessé qui voudrait fuir,
Cinq sous tintaient dans son escarcelle de cuir.

Un jour, il gravissait une côte, en Norvège.
La barbe dans la bise et les pieds dans la neige,
Il cria vers les cieux, marcheur désespéré :
« Qu’il sera doux, le roc où je m’endormirai,
Dût la neige y glacer la sueur de ma face !
Dieu qui me châtias, n’est-il donc rien qui fasse
Que je puisse m’asseoir, ô Dieu bon, et mourir ? »

En ce moment, non loin du Juif las de souffrir,
Un mendiant passait, blanc vieillard qui chancelle.
Ahasvérus tendit au vieux son escarcelle
Et lui mit son manteau sur l’épaule en marchant.

Cela fait, il s’assit et mourut sur-le-champ.

Catulle Mendès

-

acroixchretienne dans Religion

-

Jeûne et dons
font aussi partie des obligations du bon musulman

Charité et Humanisme
sont aussi le but des associations laïques

Alors
d’une manière ou d’une autre
croyants ou non-croyants
n’est-il pas bon et utile que tout le monde applique cette vertu ?

-

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaabougierose dans Sentiments

-

-

-

CENDRES ?…Mer

-
-

Mercredi des Cendres

CENDRES ?...Mer dans Dimanche

-

Avec le Mercredi des Cendres,
commence le temps de Carême des Chrétiens
en mémoire aux 40 jours dans le désert de Jésus
temps de pénitence-méditations-jeûne pour un renouveau de l’Ame.

L’imposition de cendres au front du pénitent est une évocation symbolique de la mort.
(cendres obtenues en brûlant les rameaux bénis l’année précédente le dimanche des Rameaux.)

Cette année encore cette période se manifestera différemment sur mon blog.

-

 Mercredi des Cendres - Religion - Carême - Christianisme dans Ecrits

-

A méditer 

(extraits « Nos grand-mères savaient » – pages 408/409)

*

« A nous, hommes d’Occident, la raison semble être supérieure à l’intuition.
Nous préférons de beaucoup l’intelligence au sentiment.
La science rayonne, tandis que la religion s’éteint.
Nous suivons Descartes, et délaissons Pascal »
Carrel (médecin-biologiste)

Dieu ne s’analyse pas, il se sent comme la chaleur du soleil ou le parfum d’une fleur, et je crois que nous le sentons tous, mais certains voient dans ce sentiment même une sorte d’esclavage qu’ils veulent secouer. Cela les regarde et la seule question qui se pose est de savoir s’ils en sont plus heureux ?

-

aaaaaaaaaaaaaaacendrecroixcoeur dans Education

-

Nous ne raisonnons guère en métaphysique que sur des probabilités, notait Voltaire, nous nageons tous dans une mer dont nous n’avons jamais vu le rivage. Malheur à ceux qui se battent en nageant ! Abordera qui pourra ; mais celui qui me crie :
« Vous nagez en vain, il n’y a point de port »,
me décourage et m’ôte toues mes forces ».

C’est parce qu’on leur a crié que le port n’existe pas que tant de  gens se noient aujourd’hui
et c’est cette noyade collective
- j’allais dire collectiviste -
qui me semble absurde.

-

-

-

Curieux de trouver ces pensées
dans un livre sur les plantes et leurs bienfaits ?

-

-

-

aaaaaaaaaaaaaacendresgifvitrail dans Religion

-

-

BELLE et …?

-

et le clochard

-

-

BELLE et ...? dans Animal aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaagigbellecloch

-

En ce-jour festif

pourquoi ne pas penser aux enfants

pourquoi pas ne pas le redevenir un instant

dans le monde d’anciens dessins animés replongeant ?

-

-

Image de prévisualisation YouTube

J’avais bien aimé celui ci-dessus
lors de sa sortie
Alors je le présente à votre vue
chers virtuel(le)s ami(e)s

Triste de constater
qu’un film mis en partage soit enlevé
Alors les chansons  pour compenser ?

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaajoyeux-mardigras MARDI-gras - dessins animés - Disney - Enfants dans Artiste

-

-

SMIG smic ?

-

Salaire minimum

-

SMIG smic ? dans Conflits

-

-

Le 11 janvier 1950, le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti entrait en vigueur en France.

Paul Bacon est considéré comme le père du SMIC.
Né le 1 novembre 1907 à Paris dans une famille ouvrière,
résistant arrêté par la gestapo en 1943,
élu député, il fit une carrière politique participant à de nombreux gouvernements dont le poste de Ministre du travail.
Adepte de la justice et de la paix sociale il est un des fondateurs de la Sécurité Sociale.

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

En 1950 le 1er SMIG était de 64 frs (78 frs en Ile de France)
Depuis le 1 juillet 2012 il affiche 1430,25 euros brut.
Les salaires n’étant plus revalorisés depuis des décennies,
les prix des produits indispensables n’étant plus encadrés,
la précarité et la misère réapparaissent dans notre beau pays…

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Les médias informent depuis des années du mal de vivre et de la difficulté matérielle de survivre.
Certains dorment dans leur véhicule, d’autres prennent médicaments, boisson ou drogues, quelques uns ont la rage au coeur…trop se suicident !

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaasmigfonctionnaire-228x300 Salaire minimum - précarité - justice sociale - hiérarchie des salaires - dans Finances

-

-

Je me souviens
que le 4 février La Dépêche relatait un fait divers affligeant.
Un père s’étant suicidé fin janvier laissant femme avec 2 petits enfants et un nourrisson…
la maman n’avaient vu que la mort de ses 3 fillettes par strangulation et d’elle-même par pendaison….pour mettre fin à leur misère sociale…

Je me souviens
d’une époque où les produits de 1ère nécessité faisaient l’objet d’une liste avec indice des prix encadrés.

Je me souviens
d’une pensée de Martin Luther King


Nous devons apprendre à vivre ensemble
comme des frères
ou nous mourrons ensemble
comme des idiots.

-

-

0agifvisit dans Justice

-

-

CARNAVAL à …?

-

Venise

CARNAVAL à ...? dans Artiste

Venise pour le bal s’habille.
De paillettes tout étoilé,
Scintille, fourmille et babille
Le carnaval bariolé.

Arlequin, nègre par son masque,
Serpent par ses mille couleurs,
Rosse d’une note fantasque
Cassandre son souffre-douleurs.

Battant de l’aile avec sa manche
Comme un pingouin sur un écueil,
Le blanc Pierrot, par une blanche,
Passe la tête et cligne l’oeil.

-

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaacarnavalmasquedore-150x150 Carnaval - Mardi-gras - fêtes - masques dans Dimanche

-

Le Docteur bolonais rabâche
Avec la basse aux sons traînés;
Polichinelle, qui se fâche,
Se trouve une croche pour nez.

Heurtant Trivelin qui se mouche
Avec un trille extravagant,
A Colombine Scaramouche
Rend son éventail ou son gant.

Sur une cadence se glisse
Un domino ne laissant voir
Qu’un malin regard en coulisse
Aux paupières de satin noir.

Ah! fine barbe de dentelle,
Que fait voler un souffle pur,
Cet arpège m’a dit : C’est elle !
Malgré tes réseaux, j’en suis sûr,

Et j’ai reconnu, rose et fraîche,
Sous l’affreux profil de carton,
Sa lèvre au fin duvet de pêche,
Et la mouche de son menton.

Théophile Gauthier

-

-

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaacarnavalecoledelaprovidence-225x300 dans Ecrits

-

-

Talentueux élèves !

ne trouvez-vous pas ?

-

-

aaabondimanchefauteuil dans Sentiments

-

-

-

ENFER ? chacun…

-

A chacun son enfer

-

ENFER ? chacun... dans Artiste

-

-

Comme toujours « La » Girardot est émouvante dans son rôle.
L’histoire ?
Une enfant, Laurence, est enlevée.
Sa mère affronte famille-presse-police, rassemble vainement la rançon.

Cayatte, dans ce film franco-allemand de 1976 décrit le calvaire d’une maman…

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

Avez-vous aimé ?

-

-

 Girardot - cinéma français - policier dans Femmes

-

-

Merci Annie !

-

-

0a1ba dans FILMS

-


123

ENTREZ !

Vous lirez sur ce blog
des souvenirs
que l'actualité avive...
Puissent-ils
vous apporter quelque chose.

Auteur:

souvenirs19

Articles récents

Catégories

Sondage

REGRETS du passé ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

association

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

MAI


"C'est mon petit bouquet de fleurs
Mon petit muguet, mon porte-bonheur
Je l'ai cueilli pour la vie entière
Et je veux le porter à ma boutonnière.
Mon joli petit bouquet
Avec des yeux comme deux grands bleuets
Ce petit nom là lui va comme un gant
Car en la regardant je crois au printemps !"

Georges Guétary
Paroles: Jacques Plante

* *

CONTRE LA FAIM


ACTION CONTRE LA FAIM
ONG, née dans le contexte de la crise afghane en 1979,
fondée par un groupe d'intellectuels français.
(Françoise Giroud, Bernard-Henry Lévy, Marek Halter, Alfred Kastler (Prix Nobel de physique), Guy Sorman, Robert Sebbag, ainsi qu'un certain nombre de médecins, journalistes, écrivains.)
organisation se consacrant exclusivement au problème de la faim dans le sens le plus large.
Si vous pouvez, aidez...
N'oublions pas que toutes les 3/4 secondes un être humain meurt de faim !

Souvenir affectif

En vain le jour succède au jour,
Ils glissent sans laisser de trace ;
Dans mon âme rien ne t'efface,
Ô dernier songe de l'amour !

Je vois mes rapides années
S'accumuler derrière moi,
Comme le chêne autour de soi
Voit tomber ses feuilles fanées.

Mon front est blanchi par le temps ;
Mon sang refroidi coule à peine,
Semblable à cette onde qu'enchaîne
Le souffle glacé des autans.

Mais ta jeune et brillante image,
Que le regret vient embellir,
Dans mon sein ne saurait vieillir
Comme l'âme, elle n'a point d'âge.

Non, tu n'as pas quitté mes yeux ;
Et quand mon regard solitaire
Cessa de te voir sur la terre,
Soudain je te vis dans les cieux.


Lamartine
  • Album : CONSCIENCE
    <b>00000000000.jpg</b> <br />

SCHISTE ?… NON !




.../... Avec le gaz de schiste, le gaz est prisonnier dans la roche. Et pour l'extraire, il faut faire exploser la roche. C'est la technique dite de fracturation, qui se fait en injectant de l'eau sous très haute pression, additionnée de produits chimiques qui permettent d'ouvrir la roche.
C'est donc suite à ces fracturations que du gaz peut s'échapper de cette roche. Pour extraire du gaz de schiste, il faut faire des forages très rapprochés, tous les 200 à 500 mètres.

Pour l'instant, les éléments d'étude proviennent des Etats-Unis, mais aussi du Canada.

Aux Etats-Unis, notamment dans la région de Pennsylvanie, où ces gaz ont été exploités, et dans d'autres régions, on a vu à la fois des pollutions de nappes phréatiques par la technique de la fracturation, puisque les tuyaux de fracturation se sont lézardés, et l'eau sous très haute pression, chargée de produits chimiques et de gaz, s'est répandue dans les nappes phréatiques.

Il y a aujourd'hui, dans certaines communes des Etats-Unis, des milliers de personnes qui n'ont plus accès à l'eau potable.

Un des problèmes majeurs liés à cette pollution des nappes, c'est que les firmes pétrolières ont refusé de donner la liste des produits chimiques utilisés pour la fracturation au ministère de l'environnement des Etats-Unis, sous prétexte de brevet industriel. Ce qui pose évidemment des problèmes pour.../...

PETITION
http://8997.lapetition.be/


José Bové (Le Monde)

AMBITIONS ?

Toutes les ambitions
sont légitimes ;
excepté celles qui
s'élèvent sur les misères ou les crédulités des hommes.
J. CONRAD

Amour, folie aimable
Ambition, sottise sérieuse.

CHAMFORT


L'ambition
est le fumier de la gloire.

Pierre d'ARETIN


Les hommes
ont de grandes ambitions
mais de petits projets.

VAUVENARGUES


L'ambition de faire le bien
est la seule qui compte.

BADEN-POWELL

Click for Auch, France Forecast
février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  
association